Communiqué de presse :   Choisir l’Europe que nous voulons

Communiqué de presse :   Choisir l’Europe que nous voulons

Le 26 février 2019

Après Mannheim et Varsovie en novembre dernier, M. Frédéric Petit, député des Français établis à l’étranger, poursuit ses rencontres autour de la construction européenne et l’avenir de l’Europe avec ses homologues allemands :

  • le 27 févrierà Bonn, avec Alexander Graf Lambsdorff, député FDP au Bundestag et ancien député au Parlement européen.
  • le 27 mars à Constance,avec Andreas Jung, député CDU au Bundestag, Président allemand du groupe d’amitié France-Allemagne  et membre du groupe de travail du Traité de l’Elysée ;
  • le 28 mars à Mayence,avec Ursula Groden-Kranich, députée CDU au Bundestag et membre du groupe de travail du Traité de l’Elysée ;
  • le 8 avril à Berlin,avec Michael Roth, député SPD au Bundestag, Secrétaire d’Etat aux affaires européennes et chargé des affaires franco-allemandes ;
  • le 16 avril à Heilbronn,avec Michael Georg Link, député FDP au Bundestag, membre du groupe de travail du Traité de l’Elysée ;
  • le 17 avrilà Francfort, avec le Wolfgang Strengmann-Kuhn, député Bündnis 90-Die Grünen au Bundestag et membre de la Commission des affaires européennes ;
  • le 29 avril à Sarrebruck,avec Christian Petry, député SPD au Bundestag et membre du groupe de travail du Traité de l’Elysée ;
  • le 12 mai à Augsburg,avec Claudia Roth, députée Bündnis 90-Die Grünen et Vice-Présidente du Bundestag.

Au printemps 2018, M. Frédéric Petit avait proposé une démarche analogue autour du fonctionnement du budget de l’Etat. Ces « séminaires citoyens » non partisans qu’il a choisi de rendre binationaux cette année, ont pour ambition de nourrir le débat démocratique à l’approche d’une échéance électorale majeure pour plus de 500 millions d’Européens.

L’engouement réel et la participation nombreuse constatés lors des réunions du Grand débat national qu’il a organisées dans sa circonscription (Allemagne, Europe centrale, Balkans), ont conforté M. Frédéric Petit dans sa volonté d’associer davantage les citoyens à la décision et au débat publics.

L’Europe est à un tournant de son histoire et la relance du projet européen, vitale et urgente. Mais cette relance ne pourra se faire sans les peuples européens eux-mêmes, sans leur adhésion à une vision de l’Union partagée. Ces « séminaires citoyens » doivent ainsi contribuer à la compréhension des enjeux européens et permettre aux citoyens de l’Union de faire un choix éclairé lors des prochaines élections européennes.

Contact presse :

Nadia Salem

nadia.salem@wanadoo.fr

06 63 62 81 45

 

À propos de l’auteur

Frédéric Petit - Député des français établis à l'étranger administrator

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial