Europe debout ! Le manifeste du Parti Démocrate Européen

Europe debout ! Le manifeste du Parti Démocrate Européen

Le Parti Démocrate Européen adopte son manifeste et plaide pour une « Europe Debout ! »

Le Parti Démocrate européen (PDE), parti politique européen centriste s’est réuni ce vendredi 12 avril à Ljubljana (Slovénie) en préparation des élections européennes de mai.

Lors de ce Conseil, les représentants des partis politiques démocrates issus de dix-huit États membres ont adopté à l’unanimité le manifeste électoral du PDE intitulé « Europe debout ! ». Car pour nous, l’urgence est là !

C’est l’heure pour les démocrates européens de s’affirmer. L’Europe a besoin d’une rupture , d’une refondation démocratique profonde . Mais l’Europe ne se fera qu’avec les peuples . Les chantiers ne manquent pas.

Nous avons créé une monnaie unique mais elle n’a toujours pas de de pilote politique. Ni les instruments ni les moyens budgétaires n’existent qui permettraient aux États de la zone euro de coordonner leurs politiques économiques et de bénéficier de la solidarité de leurs partenaires en cas de chocs asymétriques.

Nous avons créé une union économique et monétaire mais nous laissons les États membres se livrer une concurrence féroce en matière fiscale, en particulier en ce qui concerne l’impôt sur les sociétés.

Nous proclamons notre détermination à protéger l’Union des excès de la mondialisation mais nous laissons nos principaux concurrents extérieurs prendre le contrôle d’entreprises ou d’infrastructures stratégiques et nous ne favorisons pas l’apparition de géants industriels européens capables de tenir tête aux géants des concurrents.

Les grandes multinationales de l’Internet réalisent des profits considérables en commercialisant les données des citoyens européens mais nous les taxons moins que nos PME européennes.

Nous avons mis en scène il y a peu, l’adoption du socle européen des droits sociaux, mais nous n’avons toujours pas d’instruments efficaces contre le dumping social et de feuille de route pour encourager la convergence sociale, élément central pour solidifier la cohésion sociale et territoriale européenne.

Nous avons formellement établi une frontière commune mais nous ne la gardons pas en commun et nous laissons les États membres du sud contrôler quasi seuls des dizaines de milliers de kilomètres de frontières maritimes et nous n’avons toujours pas de règles communes en matière d’asile.

 « Le défi est de taille, l’urgence est là. Pour nous, c’est l’heure de refonder l’Europe. »

À propos de l’auteur

tancredecjal administrator

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial