Train de nuit : ma question écrite au gouvernement

Train de nuit : ma question écrite au gouvernement

M. Frédéric Petit attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports sur le retour des projets de trains de nuit. Monsieur le député rappelle que dans sa circonscription (Allemagne, Europe centrale, Balkans), la disparition des liaisons ferroviaires de nuit suscite beaucoup d’émoi parmi les Français établis à l’étranger, car jugée non-seulement efficaces, mais aussi comme étant une alternative crédible à l’avion et au bus, tous deux vecteurs de pollution. La fermeture de la ligne nocturne entre Paris et Berlin a souvent été l’objet d’incompréhension de la part des usagers. Des pétitions en ligne se sont d’ailleurs ouvertes pour réclamer leur rétablissement. Actuellement, les lignes nocturnes font leur retour. Dans sa circonscription, une ligne relie désormais Vienne à Bruxelles et alors que la France s’apprête à ouvrir les lignes de son réseau ferroviaire à la concurrence, la promotion et le soutien du train et des lignes de nuit seraient un plus à la variété de l’offre et pourrait attirer plus de Français vers le train. Monsieur Petit estime que la promotion et le soutien de moyens de transports moins polluants est autant un enjeu écologique que national, et européen. Monsieur le député souhaite donc connaître les stratégies envisagées par le gouvernement pour établir et rétablir ces liaisons ferroviaires nocturnes en France et en Europe.

À propos de l’auteur

Frédéric Petit - Député des français établis à l'étranger administrator

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial