Communiqué de presse – Frédéric Petit entre au Bureau de l’APFA

Communiqué de presse – Frédéric Petit entre au Bureau de l’APFA

Réunie en session par visioconférence les 21 et 22 septembre, l’Assemblée parlementaire franco-allemande a procédé cet après-midi au renouvellement de son bureau.

Frédéric Petit, député des Français établis à l’étranger (Allemagne, Europe centrale, Balkans) fait ainsi son entrée au bureau en remplacement de Sylvain Waserman, député de la 2ème circonscription du Bas-Rhin.

Membre de l’APFA depuis sa création en 2019, fervent partisan de l’amitié et de la coopération franco-allemande, le député des Français établis en Allemagne se réjouit de pouvoir jouer un rôle plus actif à l’avenir au sein de cette assemblée et de contribuer au rapprochement des visions entre parlementaires des deux côtés du Rhin, face aux enjeux franco-allemands et européens.

Composée de 50 membres de l’Assemblée nationale et 50 membre du Bundestag, l’APFA se réunit au moins deux fois par an. Son rôle est de veiller à l’application des traités de l’Elysée (1963) et d’Aix-la-Chapelle (2019) et d’assurer le suivi des conseils des ministres franco-allemand et du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité ainsi que des affaires internationales et européennes présentant un intérêt commun. Elle formule également des propositions sur toutes questions intéressant les relations franco-allemandes.

Frédéric Petit est par ailleurs membre du groupe de travail sur l’intelligence artificielle et les innovations de rupture au sein de l’APFA.

Contact presse :

Nadia Salem

presse@frederic-petit.eu

06 63 62 81 45

À propos de l’auteur

Frédéric Petit - Député des français établis à l'étranger administrator

2 commentaires pour l’instant

Joelle PfeiferPublié le4:15 - Oct 14, 2020

Bravo pour le paris- berlin! Quand croyez vous que ce sera réalisé ?
Signé : une européenne convaincue ( mais préférant rester vivre en Allemagne !!)

    Frédéric Petit – Député des français établis à l’étrangerPublié le4:15 - Oct 19, 2020

    Madame,

    Merci pour votre soutien !

    L’impulsion de l’Assemblée Franco-Allemande est un début encourageant et il tient de la volonté des parlementaires de continuer le travail pour la réouverture de ces lignes. Cependant, la volonté politique est présente, et les initiatives et projets d’ouvertures de lignes commencent à se faire entendre !

    Nous continuerons à communiquer sur les avancées dans ce domaine.

    A très bientôt

    Tancrède ADNOT – Collaborateur parlementaire

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial