Cartes d’identité

Carte d’identité prolongée, comment prouver sa validité ?

Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité de la Carte Nationale d’identité est passée de 10 à 15 ans pour les personnes majeures (plus de 18 ans) alors que la date faciale de validité reste inchangée sur la carte nationale d’identité.

Si la prolongation est reconnue par les autorités françaises, elle peut parfois engendrer certains problèmes pour les Français lors de leurs déplacements ou leur vie à l’étranger. Beaucoup de nos compatriotes n’ont pas hésité à déclarer perdue, voire à détruire la carte dont la date de validité faciale est périmée, afin d’en obtenir une nouvelle.

Suite à un effort diplomatique appuyé, la prolongation de 5 ans de carte nationale d’identité est désormais officiellement acceptée par 20 pays européens. Ces efforts se poursuivent également pour la faire reconnaître dans 23 autres Etats européens. Nous vous conseillons donc de vous pourvoir d’un document certifiant la validité de votre carte. Vous pouvez facilement trouver le document traduit dans la langue du pays où vous résidez sur le site du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Duree-de-validite-de-la-CNI

De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, nous vous recommandons néanmoins de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une Carte Nationale d’Identité portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

L’administration française prévoit la possibilité de renouveler la carte d’identité avant le terme des 15 ans pour les Français demeurant ou se déplaçant dans un pays ne reconnaissant pas la prolongation de la carte d’identité. L’engagement sur l’honneur n’étant pas une preuve suffisante, il vous faudra justifier ces déplacements à l’étranger par un justificatif de voyage probant (inscription au registre, factures d’hôtel, de train, d’avion, etc.)