Action sur page accueilCirconscriptionFrançais dans le mondeCertificats d’existence : je fais le point avec le GIP Union Retraite

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/11/1391_732_Accroche-certificat-vie.jpg

Le 9 novembre, j’ai pu m’entretenir avec le GIP Union Retraite pour leur faire remonter les dysfonctionnements pointés par les usagers. Difficultés d’accès aux comptes FranceConnect, déficit d’information auprès des retraités, mutualisation du contrôle d’existence, sont parmi les points d’amélioration que j’ai adressés au directeur Stéphane Bonnet.

Le 9 novembre 2020, j’ai pu m’entretenir avec le GIP Union Retraite pour pointer les dysfonctionnements remontés par les usagers. Cette lettre fait suite à mes courriers du 30 juin et 18 septembre sur l’avancée des mesures de mutualisation, de simplification et de modernisation du contrôle d’existence des retraités à l’étranger.

J’ai une nouvelle fois alerté sur les problématiques liées au site internet et j’ai pointé les points d’améliorations suivants :

– Difficultés d’accès des assurés aux comptes internet FranceConnect.

– Déficit d’information auprès des retraités de la part des caisses de retraite et du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères.

– Attente des homologues allemands sur le contrôle d’existence automatisé aux assurés des régimes complémentaires.

– Avancées législatives avec la mise en œuvre des contrôles d’existences biométriques.

Je resterai particulièrement vigilant pour être certains que ces procédures soient simplifiées pour les usagers.

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu