https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/11/baseline.png
https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2022/04/Capture-décran-2022-04-08-à-09.25.05-320x180.png

Mes engagements

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/europe.jpg

L’Europe

Un couple franco-allemand puissant

La mixité extraordinaire, l’imbrication des sociétés allemande et française aujourd’hui, à peine deux générations après avoir été ennemies ‘héréditaires’, est au cœur du projet européen. Hier et aujourd’hui, cette relation reste historiquement, politiquement et socialement le carburant qui pourra remettre l’Europe en mouvement.

Je représente en grande partie des binationaux, biculturels, bi-citoyens, bi-patriotes parfois, des gens qui se définiraient sans doute eux-mêmes comme franco-allemands, « 100 % l’un et 100 % l’autre ». Porter cette parole citoyenne particulière dans les instances et les groupes actuellement engagés dans l’approfondissement du projet européen est donc au cœur de ma responsabilité, de mon action, de mes engagements.

Une Europe centrale encore à apprivoiser

J’ai découvert ces pays au temps où ils nous étaient plus ou moins fermés. J’y ai travaillé, entrepris, vécu. J’y ai fondé ma famille. Ils se sentent européens depuis le mouvement des universités, depuis les Lumières, depuis le printemps des peuples. S’ils ont rejoint le projet européen actuel, ce n’était pas pour prendre la guerre à contre-pied, comme l’Allemagne et la France, mais pour prendre leur retard économique à contre-pied, en faisant le pari de l’ouverture, de la liberté d’entreprendre, après l’isolement et la dictature.

Ce sont donc bien autour de valeurs que ces pays ont rejoint le projet commun il y a une quinzaine d’années. C’est ce que nous devons sans cesse remettre au cœur de notre relation, pour en finir avec l’épicerie des donnant-donnant. Ces pays sont le sel de l’Europe. Sans eux, elle serait fade, vouée à la décomposition et aux aléas de l’Histoire.

Certes, l’approfondissement du projet européen ne pourra se faire de façon uniforme : l’Europe doit cependant rester inclusive, retrouver et associer les femmes et les hommes de conviction que ces pays lui ont toujours fournis dans son histoire, pour qu’ils puissent reprendre l’initiative tant au niveau européen qu’au niveau national.

Un avenir commun avec les Balkans

A feu et à sang dans les années 90, comme le reste de l’Europe 40 ans plus tôt. Tensions ethniques, historiques, religieuses, défient l’avenir du modèle européen. Est-il possible (et comment ?) que des peuples meurtris, entredéchirés il y a vingt ans, dont les difficultés économiques sont aggravées par la proximité de l’Europe, construisent un avenir commun apaisé ? Est-ce que l’idée géniale des pères fondateurs de l’Europe, ce contre-pied aux haines dites héréditaires, peut faire tache d’huile dans ce patchwork de pays, de peuples, de langues, d’histoires et d’espoirs ? J’en suis convaincu.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/education.jpg

L’éducation

Réduire de façon durable les inégalités dans le monde

Plus de 800 millions d’enfants ne sont pas scolarisés dans le monde. C’est pour moi la première et la plus ‘durable’ des inégalités. Au cours de ma carrière, j’ai été confronté à la pauvreté et la déshérence, que ce soit dans des quartiers dits ‘difficiles’ en France, en Egypte et au Cameroun, ou même dans certaines régions de l’Est et des Balkans. Mon engagement a toujours pris en compte cette menace. Et j’en ai tiré une conviction forte : l’abandon intellectuel des enfants prépare la  prochaine crise et l’injustice envers les futures générations.

L’ignorance et toutes les formes de déculturation sont le terreau fertile qui nourrit la violence.

Francophonie et multilinguisme

Mon autre combat pour l’éducation, c’est celui du multilinguisme. Une deuxième langue, toute nouvelle langue, est plus qu’un codage différent des mêmes réalités. C’est augmenter, élargir sa pensée et sa compréhension du monde L’espace francophone, on l’a souvent oublié, n’est pas qu’un espace où les langues françaises circulent, c’est surtout un espace bilingue et multilingue.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/energy.jpg

Environnement et énergie

Le défi de l’interconnexion des réseaux électriques

Aujourd’hui en Europe, on débat de filières de production, de mix énergétique, de pollution atmosphérique, etc. Mais ces débats restent trop souvent nationaux, à l’exception notable des objectifs du « plan Climat » en termes d’émission de CO2, et parfois confus.
Or, il existe des enjeux énormes liés à l’architecture et à l’intelligence des réseaux de transport et de distribution d’électricité, ainsi qu’à leur degré d’intégration future. Dans le cadre de la relance du projet européen, la gestion commune du transport et de la distribution intelligente d’électricité pourrait jouer un rôle comparable à celui de la CECA des pères fondateurs. Je milite aujourd’hui pour une telle intégration.

Relancer le transport ferroviaire

Les transports représentent un quart des émissions de gaz à effet de serre de l’UE, et pour parvenir à la neutralité climatique voulue par le Green Deal, il est nécessaire de réduire les émissions de ce secteur de 90 % d’ici à 2050. A distance équivalente et en équivalent CO2 par personne, un TGV émet 40 fois moins d’équivalent CO2 qu’une voiture thermique ou encore 100 fois moins qu’un avion. Le secteur ferroviaire jouera donc un rôle crucial pour atteindre l’objectif de neutralité carbone. Il est donc nécessaire de relancer et de développer le rail en Europe car c’est le vecteur indispensable de la transition écologique dans le secteur des transports. J’ai décidé pour ma part de n’utiliser que ce mode de transport pour me déplacer dans ma circonscription.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/france.jpg

Français dans le monde

Un atout pour la France

Nous sommes plus de trois millions, dont plus d’un million et demi d’électeurs à vivre hors des frontières de l’Hexagone. La sociologie des Français résidant à l’étranger a énormément changé au cours des dernières décennies : couples mixtes, enfants de couples mixte, jeunes sans stabilité professionnelle affirmée, retraités tombés amoureux d’une autre terre qu’ils ont adoptée pour leur vieux jours, entrepreneurs connaissant la réussite à l’étranger, chercheurs, sportifs… Tous aiment, en même temps et tout autant, la France et leur vie ailleurs. Leur regard sur notre société et son évolution est important. Chacun de ces citoyens français représente un parcours unique et participe au rayonnement de notre pays.

Répondre à vos préoccupations

Un Français établi à l’étranger est parfois confronté à des problématiques particulières que les Français résidant en France ne connaissent pas ou peu : une surtaxe abusive et injuste, la difficulté à percevoir sa retraite à cause de démarches administratives fastidieuses, des interrogations sur les modalités de vote à distance, etc. Mon rôle est de répondre à toutes ces préoccupations et de porter leur voix devant la représentation nationale et face à l’exécutif.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/citoyen.jpg

Promouvoir l’engagement citoyen

Se réapproprier la politique

Je fais du recul de l’abstention dans ma circonscription un indicateur de mon action. Pour cela, je m’engage à développer des séminaires citoyens tout au long de mon mandat, à promouvoir le dialogue systématique sur les questions de fond et l’accès aux sources d’information républicaines.

Je conçois mon rôle d’élu comme un rôle à la fois de décision, d’explication et de mise en capacité permanente de mes concitoyens à débattre car j’ai la conviction inébranlable, démocratique au sens le plus fort du terme, que chaque citoyen est à même de porter des choix éclairés, même différents des miens. Le combat pour la participation et le débat citoyen, est avant tout un combat pour la transparence, la mise à disposition d’informations exactes, la compréhension de mécanismes qui se complexifient.

Des séminaires, conférences et groupes de travail pour faire vivre la citoyenneté

Je veux faire de la participation citoyenne le fil rouge de mon mandat. Elle est consubstantielle à notre démocratie et elle fait partie intégrante de mon action au Parlement. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien à travers différentes initiatives : séminaires citoyens sur le budget, l’Europe, la transition écologique ; groupe citoyen constitué dans le cadre de ma mission parlementaire « Climat et conflits dans le monde » ; conférences citoyennes du cœur de l’Europe sur des sujets importants de société tels que la laïcité. En toute occasion, j’entends donner la parole à mes concitoyens car c’est par leur implication systématique que la démocratie se renforce.

Les étapes clés de mon mandat

Ma circonscription compte 16 pays (Allemagne, Europe centrale, Balkans). Elle est très étendue mais je mets un point d’honneur à me rendre auprès de mes concitoyens dès que c’est nécessaire, dès que c’est possible. 

Mon action

FocusMerci !

Vous avez été plus de 23 000 à me renouveler votre confiance le 19 juin et à vous reconnaître dans les trois axes de mon programme : « une Europe souveraine, écologique, en paix », « une France forte, démocratique et protectrice », des « Français de l’étranger, parties prenantes de la nation ». Je vous en remercie…

« La France est-elle une puissance médiatrice ? » : notre tribune commune pour Le Figaro
« La France est-elle une puissance médiatrice ? » : notre tribune commune pour Le Figaro
Le 11 novembre 2022, avec l'association Pro médiation et d'anciens diplomates, nous avons publié une tribune commune dans le journal Le Figaro au sujet de la capacité de la France à devenir une puissance médiatrice à l'international.
Le sénateur Olivier Cadic soutient mon amendement AEFE !
Le sénateur Olivier Cadic soutient mon amendement AEFE !
Dans un podcast publié le 17 novembre 2022, le sénateur des Français de l'étranger Olivier Cadic a apporté un soutien franc à mon amendement visant créer un comité de gestion des établissements en gestion directe de l'AEFE. Dans son interview, il affirme qu'il redéposera mon amendement pour l'examen du projet de loi de finances en séance au Sénat.
Relation Franco-Allemande : l’APFA se réunit au Bundestag
Relation Franco-Allemande : l’APFA se réunit au Bundestag
Le lundi 7 novembre 2022, dans le cadre de la réunion plénière de l’Assemblée Parlementaire Franco-Allemande, j’ai siégé avec mes collègues au Bundestag à Berlin. A cette occasion, nous avons évoqué les récents désaccords entre nos pays et réitéré notre volonté commune de poursuivre la coopération et l’intégration de nos sociétés.
« Une nouvelle organisation pour la gestion des Lycées français à l’étranger » : Le journal lesfrancais.press revient sur mon amendement
« Une nouvelle organisation pour la gestion des Lycées français à l’étranger » : Le journal lesfrancais.press revient sur mon amendement
Le 7 novembre 2022, le journal lesfrancais.press est revenu sur mon amendement visant à créer un comité de gestion des établissements en gestion directe de l'agence pour l'enseignement français à l'étranger. L'article revient en détail sur l’organisation actuelle de l'AEFE et les modifications que je souhaite apporter.
Suivez mon activité

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2022/09/FPetit_@CelineTheret_220405_121-Edit-Modifié-768x621.png
https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2022/09/Logo_GD_D_blanc_sansfond-160x160.png
Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu