Action sur page accueilCommissions affaires étrangères et européennesParlementDiplomatie culturelle et d’influence : mon déplacement en Géorgie

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2022/09/WhatsApp-Image-2022-09-21-at-15.02.58-1-1280x900.jpeg
Dans le cadre de ma mission de rapporteur pour avis du budget de la diplomatie culturelle et d’influence (programme 185), je me suis rendu, les 19 et 20 septembre 2022, à Tbilissi en Géorgie. Dans le contexte particulier de la guerre en Ukraine, j'ai choisi un pays du partenariat oriental pour rencontrer, sur place, les différents acteurs de la diplomatie culturelle et d’influence française.

Pour ma première mission de rapporteur du budget de la diplomatie culturelle et d’influence, j’ai choisi de me rendre dans un pays qui s’inscrit dans la politique de voisinage de l’Union européenne, la Géorgie, afin de rencontrer les différents acteurs de la diplomatie culturelle et d’influence française (institut culturel, université, think-tank, chambre de commerce et d’industrie…) dans le contexte particulier de la guerre en Ukraine et de la demande d’adhésion à l’Union européenne. La Géorgie a en effet obtenu le 23 juin dernier du Conseil européen, une décision lui octroyant une « perspective européenne » qui lui permet d’espérer accéder à terme au statut de pays candidat à l’adhésion à l’UE. A ce titre, la présence de la France et la coopération politique, économique et culturelle avec la Géorgie sont essentielles.

Le lundi 19 septembre, j’ai commencé par visiter la médiathèque de l’institut français, en compagnie de la directrice Nana Laliashvili, dans un lieu qui se situe dans les locaux de la Bibliothèque nationale du Parlement et où j’ai eu le plaisir de rencontrer le directeur Guiorgui Kekelidze. Ensuite, j’ai rencontré l’équipe de l’institut français de Géorgie et sa directrice Camille Nora.

Géorgie médiathèque
Géorgie médiathèque 2
Géorgie IF

J’ai poursuivi ma journée par la visite de l’Ecole française du Caucase où j’ai rencontré les représentants des personnels, des parents puis j’ai participé à une très riche séance de questions/réponses avec les élèves. Ma journée s’est terminée par des échanges avec Nestan Nijaradze, Directrice du Musée de la photographie et des multimédias.

Ecole Géorgie 1
Ecole 2 Géorgie
Ecole 3 Géorgie

Le lendemain, j’ai rencontré les membres des think-tank Geocase et GSAC (Georgian Foundation for Strategic and International Studies). Ensuite, j’ai pu échanger avec Nikoloz Samkharadzé, Président de la commission des relations internationales, des membres du groupe d’amitié franco-géorgienne et des parlementaires géorgiens.

93656900-27f9-4dd4-81e9-ff5d7d823cb2
b43fc577-71fe-426e-8a48-74f15ddcaeb4
c927b8b5-8a9d-4e56-b4ee-2404e66ba352
569aafc0-0901-49a5-a5fc-e86ac6f0effa

J’ai poursuivi en m’entretenant avec Giga Kvartskhava, doyen de la faculté de science affaires de l’université technique de Géorgie qui participe à l’université franco-géorgienne.

J’ai terminé cette journée par des échanges avec les élèves débutants de l’institut français pour leur rentrée. Première en présentiel depuis 2020 !

592ad316-d9d5-4876-bd76-993caa908df1
98724fc8-63cc-436c-aaf8-6807c7fde08b
8c26b3d0-348e-4699-bc7f-4a185a0ad8e4

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2022/09/FPetit_@CelineTheret_220405_121-Edit-Modifié-768x621.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2022/09/Logo_GD_D_blanc_sansfond-160x160.png
Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu