Action sur page accueilCommission Affaires étrangèresFrançais dans le mondeParlementLa France s’engage à lutter contre les inégalités mondiales !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2021/03/Capture-decran-22.png

Le 2 mars 2021, l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales à l'unanimité. Je me félicite de l'adoption de ce texte qui redéfinit le pilotage de la politique de développement française à l'étranger.

Après avoir été ajourné en raison de l’émergence de l’épidémie de Covid-19, ce texte a finalement été présenté par le gouvernement le 16 décembre dernier. Il vise à redéfinir le pilotage de l’aide publique au développement (APD), en prescrivant des priorités géographiques et sectorielles, tout en renforçant les partenariats, en particulier avec les pays d’Afrique. Ce projet de loi prévoit notamment une trajectoire à la hausse des crédits alloués à l’APD, conformément à l’engagement pris par le président de la République de la porter à 0,55 % du revenu national brut en 2022, et à 0,7 % en 2025.

Une autre mesure historique a été adoptée lors des débats, celle sur la restitution des biens mal acquis. Les actifs saisis par la justice seront réinvestis dans les pays au bénéfice des populations spoliées.

J’ai moi-même contribué à l’enrichissement de ce texte en proposant un amendement visant à intégrer les élus locaux des Français de l’étranger dans la politique de développement du pays où ils vivent.

Pourquoi cet amendement ?

Ces élus connaissent très bien la vie locale et peuvent donc être une véritable courroie de transmission, efficace, auprès des Français installés dans le pays et avec la France.

Cet amendement, adopté à l’unanimité, poursuit le même objectif que le gouvernement : il entend faire en sorte que la politique publique de développement soit mieux connue et portée par l’ensemble de nos concitoyens.

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu