CirconscriptionFrançais dans le mondeDes dysfonctionnements concernant les certificats d’existence : ma lettre au GIP Union Retraite

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/11/1391_732_Accroche-certificat-vie.jpg

Le 29 juin 2020, lors d’un entretien téléphonique avec le Directeur du GIP Union Retraite Stéphane Bonnet, j’ai pointé un certain nombre de dysfonctionnements liés aux certificats d’existence. Je les ai résumés point par point dans cette lettre.

Lors d’un entretien téléphonique datant du 29 juin, j’ai fait part de plusieurs problèmes non résolus à ce jour touchant les résidents à l’étranger percevant une retraite française.

Concernant l’Allemagne, je me suis étonné que les caisses françaises continuent à demander les certificats d’existence aux retraités alors qu’elles pourraient vérifier ces informations directement auprès de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) puisque l’échange automatisé de données entre la CNAV et les services de l’état civil allemand fonctionne depuis plusieurs années. Je suis revenu sur le processus de mutualisation des certificats de vie entre caisses repoussé maintenant à l’automne 2020. A ce sujet, j’ai rappelé les différents retours qui nous sont parvenus notamment le fait que l’allemand a été supprimé des langues du certificat de vie et que les administrations allemandes refusent naturellement de signer un formulaire non traduit. Ces dysfonctionnements entraînent des situations qui ne sont pas acceptables pour les retraités inquiets pour le versement de leurs mensualités. Concernant le site internet www.info-retraite.fr, j’ai souligné que certains usagers ne parvenaient pas à télétransmettre le scan de leur certificat d’existence pour des raisons entièrement liées à des problèmes techniques.

J’ai informé que je serai particulièrement vigilant sur ce point au cours des prochains mois.

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu