ParlementFiscalité écologique : l’intervention de Patrick Mignola Président du groupe Mouvement Démocrate

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2018/12/1164289-000_10l2x1.jpg

Le 5 décembre, dans un contexte de tensions sociales autour de la taxe carbone, le Premier Ministre Edouard Philippe a présenté devant l'Assemblée les grandes lignes de la politique de fiscalité écologique de son gouvernement et de notre majorité. A cette occasion, notre président de groupe parlementaire Patrick Mignola, s'est exprimé en notre nom. Voici quelques extraits de son intervention :

« La France vit une colère sociale qui vient de loin. Nous en connaissons les origines. Nous sommes la première génération à devoir exercer deux ou trois métiers dans notre vie. Nous sommes la première génération à devoir assumer deux ou trois révolutions technologiques dans une vie. Alors qu’auparavant nous ne faisions qu’un seul métier, et qu’une révolution technologique embrassait deux ou trois générations.

Alors évidemment, dans ces mutations profondes de la société, on peut parfois se sentir comme exclu dans son propre pays, comme étranger à son propre monde. Et plus encore si on est né quelque part, dans un territoire depuis trop longtemps abandonné de la République. Alors, on voit passer le train de la mondialisation, on le voit repasser, alors on met un gilet jaune, pour que la fluorescence appelle enfin la reconnaissance.

< L’exclusion des taxes du Projet de Loi de Finance, et le vote d’un Projet Rectificatif au printemps > qui nous < sont > proposés aujourd’hui < par le Premier Ministre > est une reconnaissance mais c’est aussi un signe de responsabilité et de dialogue, pour ouvrir enfin le temps des solutions à construire ensemble.

Parce que quand on est en colère, on cherche d’abord des coupables plutôt que de trouver des solutions. Alors évidemment, ça peut être la faute de ceux d’avant, la faute de ceux d’aujourd’hui, peut-être même la faute de ceux de demain, mais nous avons besoin de solutions.

Nous avons besoin en réalité d’un nouveau contrat civique et social dans notre pays. C’est l’opportunité qui nous est offerte aujourd’hui.

Mais pour ça il faut la Démocratie.

Une révolution fiscale, un nouveau contrat civique et social : un temps de crise, c’est le temps d’un choix.  Le choix que les parlementaires que nous sommes devrons faire aujourd’hui : le groupe Mouvement Démocrate et apparentés votera bien sûr les mesures qui nous seront proposées.

Mais c’est le temps du choix aussi pour les colères sociales, pour qu’elles choisissent de ne pas s’abimer dans la violence, alors que la cause qui les a mobilisées est souvent juste. Nous souhaitons qu’aujourd’hui soit le premier jour du reste de nos mandats ».

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu