CirconscriptionFrançais dans le mondeParlementProjet de loi “engagement et proximité” : quelles dispositions pour les élus consulaires ?

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2019/11/PJ-engagement.png

Le mardi 26 novembre 2019, l'Assemblée Nationale a approuvé le projet de loi "élus et proximité" par une majorité de 395 voix pour et seulement 33 contre.

Ce projet de loi visait à moderniser et faciliter le rôle des élus locaux, mais aussi leurs droits et rappeler leur importance dans le fonctionnement quotidien de notre démocratie.

Cependant, dans sa forme originale, aucune disposition concernant les élus locaux qui représentent les Français établis à l’étranger, n’était présente !

Par l’intermédiaire des amendements déposés par Paula Forteza, mais aussi Anne Genetet et moi-même, le débat sur le texte s’est transformé en opportunité de rappeler l’importance des élus consulaires et le besoin de moderniser leur mission par quatre dispositions votées :

1-Les Conseillers Consulaires sont désormais renommés “Elus Locaux des Français de l’Etranger” ou ELFE.

2-C’est désormais un ELFE qui présidera le conseil consulaire.

3-L’ambassadeur ou le chef de poste consulaire assure les fonctions de rapporteur général du Conseil consulaire. Il peut se faire représenter.

4-Les conseillers des Français de l’étranger ont accès à un dispositif de formation en lien avec l’exercice du mandat mis en œuvre par l’administration consulaire du ministère des affaires étrangères.

Cependant, il n’a pas été accepté la proposition d’intégrer les Conseillers consulaires dans le répertoire national des élus. Je me suis exprimé sur la question durant les débats en hémicycle :

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu