CirconscriptionEurope/Franco-AllemandParlementDébat interparlementaire sur la fin du rideau de fer : 17 pays représentés !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2019/12/Sans-titresefsqfs-1024x460.png

Le 29 novembre, à l'Assemblée Nationale, 17 nationalités étaient représentées à l'occasion du débat interparlementaire que j'ai organisé en collaboration avec la Fondation Konrad Adenauer de Paris et sous le Haut-patronage de Richard Ferrand.

Je suis très heureux d’avoir ouvert avec Nino Galetti, Directeur de la Fondation Konrad Adenauer à Paris, notre débat interparlementaire sur les 30 ans de la fin du rideau de fer. Cet événement étant sous le Haut-Patronage de la Présidence de l’Assemblée Nationale, nous avons eu l’honneur d’avoir un discours d’accueil du Vice-Président de l’Assemblée, mon collègue Sylvain Waserman. Chaque pays de ma circonscription était représenté par un élu parlementaire, un élu régional, ou bien un ambassadeur.

Le lendemain de cette réception, tous les participants et le public, qui a pu prendre part aux débats, se sont réunis dans la salle Lamartine afin de lancer la discussion sur trois panel : “1989, la fin d’une utopie”, “Anciennes et nouvelles élites, comment gérer la mémoire nationale”, et “nouvelles coopérations européennes et accession à l’Union Européenne : l’avenir de la démocratie européenne”. 

Pour que les débats soient compris par tous, nous avons traduit les échanges en anglais, allemand et français. Merci aux traducteurs d’avoir rendu possible ces discussions.

Vous pouvez retrouver les échanges et les analyses de ce débat sur notre chaîne YouTube.

J’ai eu l’honneur de conclure ce débat interparlementaire : 

“Est ce que nous avons l’énergie que nous avions il y a 30 ans ? Je crois que oui. Nous avons la responsabilité de ramener nos citoyens dans la discussion sur le futur de l’Union Européenne.”

Retrouvez le replay de l’évènement ci-dessous : 

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu