CirconscriptionEducationFrançais dans le mondeParlementRôle des parents dans les prêts immobiliers des Lycées Français : le gouvernement entend notre appel

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/09/Sans-titresgsegsg-1-1024x495.jpg

A l’occasion de la discussion de l’article 49 du projet de loi finances 2021, j’ai défendu, avec ma collège Samantha Cazebonne, un amendement pour réaffirmer le rôle des parents dans les prêts immobiliers des Lycées Français. Le gouvernement a entendu notre requête et a affirmé vouloir agir de lui-même par voie réglementaire.

L’article 49 du projet de loi de finance permettait de réformer l’encadrement et la garantie de l’Etat envers les prêts immobiliers pour l’acquisition de locaux par les Lycées Français à l’étranger, afin de soutenir leur développement. Avec ma collègue, la députée Samantha Cazebonne, nous avons décidé d’agir ensemble pour que de telles opérations financières aussi importantes ne relèvent pas de seules décisions ordonnées par les Ministères, mais bien d’une concertation incluant ceux qui restent les premiers financeurs du réseau : les parents. Ainsi, j’ai déposé un amendement en commun avec Mme Cazebonne, demandant à ce que les fédérations d’associations de parents d’élèves gestionnaires (comme l’ANEFE), et nous-même, les élus, puissions prendre part aux dossiers déposés pour ces opérations. Durant les débats, le gouvernement, interpellé par nos amendements a entendu notre requête et a affirmé vouloir agir de lui-même par voie réglementaire.

Ci-dessous l’amendement et la vidéo du débat :

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu