CirconscriptionFrançais dans le mondeAccès aux consulats : ma lettre à Laurence Haguenauer Directrice des Français de l’étranger

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/11/1587380803-ambassade-francaise-ou-consulat-ou-embassy-news_item_slider-t1587380804.jpg

A cause de la crise sanitaire, de nombreux usagers ont constaté que les démarches habituelles consulaires ont été retardées. C’est pourquoi j’ai demandé à la Directrice des Français de l’étranger Laurence Haguenauer, l’extension des prises de rendez-vous à plus d’un mois.

Dans cette lettre adressée le 13 octobre 2020, j’ai d’abord tenu à souligner le travail important fourni par les agents consulaires qui se voient soumis depuis plusieurs mois à des contraintes sanitaires multiples. J’ai rappelé que leur dévouement a été essentiel aux moments les plus intenses de la crise au printemps dernier, notamment pour organiser les vols de retour exceptionnels depuis les pays à haut risque.

Ce faisant, j’ai alerté la Directrice des Français de l’étranger Laurence Haguenauer sur le retard des nombreuses démarches habituelles non prioritaires (passeport, carte d’identité, etc.) et donc des difficultés de prise de rendez-vous aux services consulaires constatées par les citoyens. En effet le logiciel de réservation en ligne sur le site pastel.diplomatie.gouv.fr ne permet pas de réserver un rendez-vous au-delà d’un mois. J’ai donc demandé si une extension de deux mois ou plus était envisageable, en rappelant que le déplacement au consulat nécessite parfois une véritable organisation pour de nombreux citoyens.

Votre Député

Je me suis engagé en politique pour rendre ce qu’on m’a donné. Je suis né en Provence, ai grandi en Lorraine. Aujourd’hui encore, ces deux territoires continuent d’exercer sur moi leur empreinte. Mais ma vie personnelle et professionnelle (entrepreneur dans le public et le privé) est surtout marquée par les voyages et la rencontre avec l’autre (Cameroun, SaarLorLux, Lituanie, Pologne, Egypte, Europe Centrale et Balkans). Contrairement à la violence ou l’isolement qui sont mortifères, le conflit est nécessaire à la vie. C’est pourquoi j’ai souhaité me former à la médiation. C’est elle qui constitue le fil rouge de tout mon parcours de vie et professionnel. Dans le cadre de mon mandat, je veux continuer à être le député « pèlerin » qui, sans relâche, écoute, débat, tente de rapprocher les points de vue, pour l’intérêt commun.

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/frederic-640x617.png

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux

Débattons !

Élu député pour la première fois en 2017, je me suis engagé à rester en contact permanent et direct avec mes concitoyens. La participation citoyenne est consubstantielle à notre démocratie, elle fait partie intégrante de mon mandat. Nécessaire pour nourrir le débat républicain, j’entends la faire vivre au quotidien durant les cinq années du mandat parlementaire que vous m’avez confié. Une interrogation, une réflexion, un point de vue, une proposition, cliquez ici afin que nous en débattions ensemble ou rejoignez-nous sur nos événements !

https://frederic-petit.eu/wp-content/uploads/2020/12/logo_white.png
Député des Français établis à l’étranger.

Allemagne, Europe centrale, Balkans

Contact
0033.1.40.63.75.31
contact@fredericpetit.eu
frederic.petit@assemblee-nationale.fr
Contact presse
presse@frederic-petit.eu